woman lights her cigarette with lighter

Le corps en rémission : ce qui se passe quand vous arrêtez de fumer et le temps nécessaire

Lorsqu'une personne décide de ne plus fumer, son corps commence un processus de guérison appelé rémission corporelle. Comprendre les étapes et les changements qui se produisent est très important pour apprécier les bienfaits de la guérison sur la santé. Voici donc un article vous permettant de comprendre ce qui se passe quand vous arrêtez de fumer ainsi que le temps nécessaire.

La transformation de votre corps après l'arrêt de la cigarette 

Après avoir arrêter de fumer et ce qu'il se passe physiologiquement, le corps subit des changements physiques. La peau commence à retrouver son éclat naturel, elle est alors moins terne, avec une diminution des problèmes cutanés tels que les boutons, les plaques et la sécheresse. Les premiers mois sans tabac entraînent également une amélioration générale de la santé, favorisant une meilleure cicatrisation en cas d’intervention chirurgicale ou de blessure. 

A lire également : Les multiples approches thérapeutiques pour soigner les troubles mentaux

À long terme, la diminution du risque de cancer et la régénération cellulaire se manifestent. Ces changements physiques reflètent la capacité incroyable du corps à se régénérer et à se rétablir une fois libéré des effets néfastes du tabagisme. Cependant, certaines personnes prennent un peu de poids lors de l'arrêt de la cigarette.

Comment le corps se met en rémission et en combien de temps ?

La rémission corporelle après l'arrêt du tabac offre des avantages, à la fois physiques et psychologiques. Comprendre ces étapes et les bienfaits qui en découlent peut être un puissant moteur pour persévérer dans cette démarche. Voici comment le corps se met en rémission et en combien de temps.

A lire aussi : Les multiples bienfaits des huiles essentielles pour préserver votre santé

Les effets immédiats pour vous et votre corps

Après avoir allumé leur dernière cigarette, les premières heures sont cruciales : le taux de monoxyde de carbone dans le sang diminue, facilitant l'oxygénation de vos poumons et de vos veines. Dans les jours suivants, la fonction pulmonaire commence à s'améliorer, ce qui se traduit par une respiration plus facile. De plus, la fréquence cardiaque se normalise, un regain gustatif et olfactif peut aussi apparaître.

Les effets à moyen terme pour vous et votre corps

Après quelques mois sans tabac, le risque de maladies cardiovasculaires diminue significativement. De plus, la probabilité de développer certains types de cancers, tels que celui du poumon, commence à diminuer. Au bout d'un an, le risque d'AVC et d’infarctus diminue. La santé pulmonaire continue à s'améliorer, favorisant une meilleure capacité respiratoire et une facilité lors de l’exercice.

Les effets à long terme pour vous et votre corps

Au fil des années, les bienfaits s'accumulent : le risque de décès prématuré diminue presque totalement, et le corps continue sa phase de réparation, réduisant les dommages causés par le tabagisme. Cette rémission prolongée a un impact profond sur la qualité de vie et la santé globale de vous.

man standing and smoking

Que se passerait-il si vous n'arrêtiez pas la cigarette ?

Continuer à fumer expose à un risque très important de développer divers types de cancers, notamment celui :

  • des poumons
  • de la gorge
  • de la bouche
  • de l'œsophage
  • de la vessie
  • du pancréas
  • de certains organes comme le foie et les reins

Le tabagisme est l'une des principales causes de ces cancers. En cas de diagnostic de cancer lié au tabagisme, les traitements varient en fonction du stade de la maladie. La chimiothérapie (ou chimio) peut être l'une des options de traitement, mais elle est souvent combinée à d'autres méthodes telles que la chirurgie, la radiothérapie ou des traitements ciblés. La chimiothérapie utilise des médicaments puissants pour détruire les cellules cancéreuses.

Cependant, elle peut également affecter les cellules saines, entraînant des effets secondaires tels que la perte de cheveux, la fatigue, des nausées, des douleurs, une diminution de l'immunité et d'autres problèmes selon les médicaments utilisés et la sensibilité individuelle. Arrêter de fumer, même après un diagnostic de cancer, peut améliorer la réponse au traitement et réduire le risque de complications. Cela peut aussi réduire le risque de rechute après avoir survécu à un cancer lié au tabagisme. Alors il n'est jamais trop tard pour arrêter de fumer.