Marilyn Monroe : biographie de Norma Jeane Mortenson

Plusieurs stars ont eu des parcours mémorables. C’est le cas de la célèbre actrice Marylin Monroe, femme charismatique et talentueuse. Comment s’est donc déroulée la vie de cette icône de mode de sa naissance à sa mort ?

De la naissance à la vie Adulte

D’origine américaine, Marylin Monroe de son nom Norma Jeane Mortenson a été actrice, mannequin et chanteuse. Elle naquit le 1er Juin 1926 en Californie aux Etats-Unis, et finit par s’appeler Norma Marylin Baker Monroe pour honorer sa mère. D’une mère mentalement instable et d’un père d’identité inconnu, elle fut dans une douzaine d’orphelinat pour finalement être confiée à un couple très croyant, proche de sa famille le 27 mars 1936 sous rémunération.

A découvrir également : Arrêt Besse 1991 : impact sur la jurisprudence française et analyse

Celle-ci se marie à 16ans en 1942 avec Jim Dougherty, son voisin et ami. Elle commence une carrière de top model de1944 à 1945. Du haut de ses 19ans, elle suit avec acharnement des cours en littérature et de théâtre à l’université de Los Angeles. En 1947, elle obtient son premier rôle en tant qu’actrice puis décide de passer de rousse à blonde.

Son succès débute en 1953, où elle joue le personnage principal pour la marque Niagara. Elle connue, par la suite un deuxième mariage le 14 janvier 1954 avec le champion du base-ball Joe Dimangio, qui divorcera plus tard en Octobre 1954.

A découvrir également : Optimisez votre alimentation pour une santé optimale

De la vie adulte à son décès

Au cours de cette même année, elle assiste à des enseignements de chant et finit par produire un 1er disque qui se vend à près de 75000 exemplaires. En juin 1956, elle se marie une troisième et dernière fois avec Arthur Miller avec qui elle fut confronté à de deux fausses couches, le 1er Août 1957 et en décembre 1958. Marylin Monroe enchaine avec le tournage des films et prend part à une trentaine de films au total entre autre les Désaxés ou certains l’aiment chaud.

Cette icône reçoit Cinq Oscars et la Golden Globe de la meilleure actrice dans les comédies musicales en 1959. Le début des années 60, marque la renommée internationale de Marylin Monroe avec une fortune d’environ 8 millions de dollars américain. Elle signe dès lors de gros contrat et c’est le début de ses problèmes de santé et sa dépendance à l’alcool, l’amphétamine et à la barbiturique.

En 1961, elle divorce d’Arthur Millet procède au partage de ces bien par écrit deux semaines plus tard, avant de se faire interné dans un hôpital psychiatrique. Celle-ci reçoit un autre prix en Mars1962, celui de la vedette féminin du monde. Cette icône s’éteint le 04 Août 1962 vers 22h à 36 ans. Son décès serait dû à un suicide causé par un surdosage de barbiturique.

La carrière cinématographique de Marilyn Monroe

La carrière cinématographique de Marilyn Monroe fut marquée par une série de succès retentissants. Dès ses débuts à Hollywood, elle attira l'attention avec son charme et sa beauté unique. Son premier grand rôle dans le film 'Niagara' en 1953 lui valut des élogieuses critiques pour sa performance captivante.

Elle enchaîna ensuite avec d'autres films à succès tels que 'Les hommes préfèrent les blondes' (1953), où elle incarna le personnage emblématique de Lorelei Lee, une blonde pulpeuse aux répliques savoureuses. Sa prestation lui permit d'affirmer son talent comique et son sex-appeal irrésistible.

Marilyn Monroe ne se contenta pas seulement des comédies légères, elle souhaitait aussi démontrer ses capacités dramatiques. C'est ainsi qu'elle tint un rôle plus sombre et complexe dans 'Bus Stop' (1956), où elle interprétait Chérie, une chanteuse de cabaret naïve en quête d'amour véritable.

Son rôle le plus mémorable reste sans conteste celui de Sugar Kane Kowalczyk dans la comédie musicale culte 'Certains l'aiment chaud' (1959). Sa performance éblouissante lui valut une reconnaissance internationale et prouva qu'elle était bien plus qu'une simple icône glamour.

Malgré les apparences, la vie professionnelle de Marilyn Monroe n'était pas exempte de difficultés. Elle rencontrait souvent des problèmes sur les plateaux de tournage : arrivées tardives, oublis des répliques mais aussi troubles psychologiques qui affectaient sa concentration et sa capacité à mémoriser ses textes.

Les relations amoureuses tumultueuses de Marilyn Monroe

Les relations amoureuses de Marilyn Monroe furent tout aussi tumultueuses que sa carrière. Elle connut plusieurs mariages et liaisons passionnées qui firent les choux gras des tabloïds de l'époque.

Son premier mariage fut avec James Dougherty, qu'elle épousa à l'âge de 16 ans en 1942. Mais cette union ne put résister aux pressions et exigences du monde hollywoodien, et ils divorcèrent seulement quelques années plus tard.

Par la suite, Marilyn eut une liaison très médiatisée avec le joueur de baseball Joe DiMaggio. Leur romance était intensément suivie par les médias, mais leur relation tumultueuse finit par se briser sous le poids des conflits et des différences d'opinions.

En 1954, elle rencontra Arthur Miller, célèbre dramaturge américain avec qui elle se maria en 1956. Malheureusement, même ce mariage n'était pas destiné à durer et ils divorcèrent en 1961 après cinq ans d'une relation compliquée.

Parmi ses autres conquêtes notables figuraient Frank Sinatra, Marlon Brando et Yves Montand lors du tournage du film 'Le Milliardaire'.

Il faut souligner que derrière les feux des projecteurs se cachait une femme fragile et vulnérable. Marilyn souffrait d'insécurités profondément ancrées qui influençaient tous les aspects de sa vie personnelle.

Elle avait recours à différentes méthodes pour faire face à ces démons intérieurs : la psychothérapie mais aussi l'utilisation abusive d'alcool et de médicaments sur ordonnance.

Cette spirale destructrice prit fin tragiquement le 5 août 1962, lorsque Marilyn Monroe fut retrouvée sans vie dans sa maison de Brentwood à Los Angeles. Sa mort reste entourée de mystère et a donné lieu à de nombreuses théories et spéculations.

Aujourd'hui encore, Marilyn Monroe reste une icône du cinéma et un symbole de la beauté éternelle. Son héritage artistique perdure dans les mémoires, tandis que l'intrigue autour de sa vie privée continue d'alimenter les conversations des passionnés.