Consultation à distance : comment payer et rembourser ?

Avec l’évolution de la technologie, la vie devient plus facile. Alors, vous pouvez obtenir un rendez-vous pour une consultation à distance avec un médecin de votre choix. Quant à la procédure de paiement et de remboursement de la téléconsultation, ce billet vous apporte quelques clarifications.

Comment payer une consultation à distance ?

Bien que le canal change, les moyens de paiement par le patient demeurent les mêmes pour une consultation à distance. Ainsi, vous pouvez payer votre médecin par virement bancaire, chèque et paiement en ligne. De même, il est possible d’utiliser le tiers payant. Dans ce cas, vous n’avancez rien et c’est votre assurance maladie qui se charge du reste.

A lire en complément : Les multiples bienfaits des huiles essentielles pour préserver votre santé

Toutefois, il faut souligner que certains médecins exigent un paiement par carte bancaire. À cet effet, les références du compte sont disponibles même avant la visioconférence, précisément lors de la réservation en ligne. Ainsi, vous devez vous assurer que votre carte soit toujours valide même après la date du rendez-vous.

De plus, selon votre banque, vous pouvez être conduit lors des opérations de validation vers une page sécurisée pour la transaction. Cela se fait dans la perspective de garantir la protection de vos fonds.

A voir aussi : Les multiples approches thérapeutiques pour soigner les troubles mentaux

Comment se faire rembourser après une consultation à distance ?

consultation à distance

Depuis septembre 2018, les réglementations dans le secteur sanitaire permettent le remboursement d’une consultation vidéo à hauteur de 70 %. Cette part est sous la responsabilité de la sécurité sociale. Quant à la partie restante, votre mutuelle santé s’en charge si vous avez un contrat avec celle-ci.

Par ailleurs, dans le cas d’une pathologie longue durée ou d’une grossesse, il est possible de bénéficier du tiers payant intégral. Il convient de préciser toutefois que cette formule s’applique en l’occurrence quand vous vous faites consulter par votre médecin généraliste. De plus, retenez que c’est impossible de dépasser les honoraires prévus par la loi.

Ainsi, au lieu de payer les 25 € réglementaires, lors de la téléconsultation, vous n’avez qu’à débourser 7,50 €. Votre mutuelle se charge de vous rétrocéder ces fonds ou de les libérer au médecin. Cependant, selon le type de consultation, vous payez jusqu’à 58 € qui vous sont retournés.

Quelles sont les conditions pour effectuer une consultation vidéo ?

Pour effectuer une téléconsultation, il y a certaines conditions à respecter. En effet, avant d’engager une telle conférence avec un médecin, il doit vous connaître impérativement. Cela dit, le mieux est de s’orienter vers son spécialiste traitant.

À défaut, le professionnel de la santé auquel vous avez eu recours doit vous accueillir préalablement une ou deux fois dans son bureau. Ce n’est qu’après, il peut réaliser une consultation à distance. En plus, s’il faut solliciter l’expertise d’un parfait inconnu, il faut que ce dernier soit une proposition de votre médecin. Ainsi, vous avez l’assurance que ce dernier a fourni à son confrère les informations requises.