L'art : focus sur ce business bien particulier

L'art : focus sur ce business bien particulier

Dirigeants et réussites

L'art est un mélange de cultures et de genres. L'art, c'est une œuvre qui prend vie… Chacun est libre de comprendre l'art à sa manière. Le business de l'art est un domaine particulier. Quels sont ses spécificités et ses critères ? Comment faire pour rentabiliser des œuvres ? Comment plonger dans ce type d'entreprise ? Autant de questions à répondre avant de se lancer dans ce domaine. Pour vous aider, tout est dit dans ce dossier.

L'engouement de 2017

Le marché de l'art a connu un déclin des ventes de 2015 à 2016 selon les médias du net. Cependant, en 2017, la descente s'est inversée et le marché de l'art a de nouveau connu une croissance. Cela est dû à une grimpée des achats réalisés par les grandes fortunes de ce monde et par des acteurs venus de différents horizons. En plus des milliardaires et des millionnaires, même les sociétés se sont intéressées à ce domaine. Selon les experts, cela est dû à une démocratisation de ce secteur, jusque-là cantonné aux œuvres des plus illustres artistes. Par la même occasion, cet engouement a permit à de nombreux artistes jusqu'alors inconnus de se faire un nom.

L'art : du marketing, de la vente et du networking

Pour certains, l'art représente une valeur ajoutée à leur capital car un tableau rare peut se vendre à des millions de dollars. Pour d'autres, la magnificence de l'art demeure dans l'émotion qu'elle évoque. Pour ne pas entrer dans l'interminable débat du : « qui à raison et qui à tors », l'art a tout simplement de la valeur dans sa généralité. En effet, les œuvres d'art sont bien souvent des pièces uniques commercialisées sous le nom d'un artiste et non sous le nom d'une usine. Si plusieurs artistes ont vu leur côte augmenter depuis quelques années, c'est grâce aux négociants d'art, aux médiateurs culturels ou aux consultants spécialistes du marché. Ces branches de métier sont les nouveaux « chargés du marketing de l'art ».

De ce fait, ce business est aujourd'hui devenu plus rentable grâce à l'utilisation du web et au networking. Que ce soit les galeristes ou les artistes eux-mêmes, l'art se vend au travers de procédés marketing bien rôdé. Pour en faire un business lucratif, il faut être soit antiquaire, commissaire-priseur ou expert d'art. Avoir un site où il est possible d'acheter ou de vendre des œuvres est aussi actuellement la manière la plus rapide de faire du chiffre.

Se lancer dans ce business

Se lancer dans le business de l'art est tout à fait réalisable. Cependant, il est difficile de s'y faire un nom si vous visez une clientèle haut de gamme sans avoir un carnet d'adresses comportant de grands noms du secteur. Il est donc important de définir en amont vers quel type de clientèle vos œuvres seront destinées. Ce n'est qu'ainsi que vous pourrez définir une stratégie marketing adéquate tout en sachant comment vanter le produit. L'art est devenu accessible à tous, grâce aux plateformes du web. Habituellement, les professionnels gagnent d'immenses sommes d'argent pour faire tourner leurs affaires en organisant des ventes privées ou des enchères.