Nantes est-elle une ville bretonne historiquement ?

Nantes est-elle une ville bretonne historiquement ?

Nantes est une ville à l’histoire forte et complète ! Ville bretonne au cours de l’Histoire, Nantes a su se réinventer et traverser les siècles. On vous explique dans la suite une partie de l’histoire de Nantes et son lien avec la Bretagne jusqu’à aujourd’hui.

Nantes avant son rattachement à la Bretagne

Avant le IXᵉ siècle, Nantes n’était pas du tout rattachée à la Bretagne. Au contraire, la ville montrait un certain soutien pour les Francs alors que les Bretons étaient totalement opposés au royaume des Francs. Trouvez davantage d’informations sur le lien nantes bretagne.

A lire aussi : Wesh : origine et signification du jargon urbain populaire

Avant 830, l’Empire du Franc a mené des guerres contre la Bretagne et Nantes soutenait complètement cette initiative. Il fallait une unification et une pacification de la Bretagne pour renforcer les relations avec l’Empire. En 831, Nominoë, ancien comte de Vannes, a été missionné pour pacifier la péninsule armoricaine. Le comte a alors unifié les comtés de Nantes et de Redon pour créer la Bretagne indépendante plusieurs années après.

Le rapport de la ville de Nantes avec la Bretagne dès 851

Depuis le Haut Moyen Âge, la Bretagne devient donc indépendante après la victoire d’Erispoé contre Charles le Chauve. Erispoé est ainsi reconnu roi des Bretons en contrôlant notamment les comtés de Rennes, du pays de Retz et évidemment de Nantes. Jusqu’en 1790, quelques rivalités et guerres ont lieu, mais Nantes reste un comté de la Bretagne et ne sort pas de la région.

A découvrir également : Qu'est-ce qu'une ESN ?

De 1530 à 1790, la Bretagne devient une province du royaume de France. La ville de Rennes est donc la capitale administrative de la Bretagne et Nantes devient une capitale économique importante. En effet, dès le 17ᵉ siècle, la ville de Nantes se lance dans le commerce océanique avec le commerce triangulaire. Le commerce breton passe donc essentiellement par Nantes qui est indispensable. Les produits en provenance des Antilles sont commercialisés partout en Europe et ceux, grâce à la Bretagne et une de ces villes : Nantes.

Ainsi, pendant plus de 700 ans, Nantes est une ville qui fait partie intégrante du territoire breton. Pendant ces longues années et à travers chaque siècle, Nantes est la plus grande ville de Bretagne. Les ducs de Bretagne se déplacent facilement, mais la ville de Nantes n’est pas pour autant une capitale.

En effet, après 1848, la situation de Nantes a fortement évolué et les gouvernements ne cessent de modifier sa situation. Séparée, puis rattachée pour être ensuite séparée de nouveau du territoire breton, Nantes connaît quelques changements au fil des années, chaque siècle.

C’est en 1941 que la situation de la ville nantaise ne va plus modifier le cours de son histoire jusqu’à aujourd’hui avec la séparation de la Loire-Atlantique de la Bretagne. En effet, la Loire-atlantique devient un département à part entière grâce aux décisions du gouvernement de Vichy. 

L’ouest de la France a comme vous le remarquez connu quelques péripéties au cours de son histoire. La région du Pays de la Loire prend alors toute son importance aux yeux des Nantais qui ne sont plus partis du territoire breton désormais. Après plus de 1000 ans d’histoire commune, c’est l’heure du changement !

Nantes est-elle une ville bretonne historiquement ?

Réunifier Nantes et la Loire-Atlantique à la Bretagne ?

Depuis plusieurs années, quelques questions refont surface quant aux liens entre la Loire-Atlantique et la Bretagne. En effet, en 2009, vous n’êtes pas sans savoir que la réduction du nombre de régions en France a fait beaucoup parler. Notre carte a été modifiée et les possibilités de rattacher Nantes à la Bretagne n’ont pas été exclues.

Au fil des années et durant chaque siècle, Nantes a eu énormément d’importance dans le développement du territoire breton. Si elle n’est plus bretonne aujourd’hui, cette ville garde la Bretagne dans son histoire.