Les avantages et les inconvénients des véhicules hybrides

Un véhicule hybride est un véhicule faisant appel à deux types d'énergies embarquées pour se mouvoir dont l'un est probablement de nature électrique. En effet, l'architecture la plus répandue pour ce type de véhicule hybride associe probablement un moteur électrique à un moteur thermique généralement à essence. Découvrez dans cet article, les différents avantages et inconvénients des véhicules hybrides.

Quels sont les avantages d'un véhicule hybride ?

Généralement, le plus grand avantage des véhicules hybrides réside dans leur consommation. Ces derniers sont beaucoup plus économiques que les véhicules équipés d'un moteur à essence ou diesel. À très faible vitesse, un véhicule hybride consomme uniquement de l'électricité. De même, à vitesse plus élevée, elle consomme également de l'essence. Pendant que vous roulez à l'essence, le moteur électrique se recharge. Ce dernier vous procure de faibles émissions de CO2 ainsi qu'une consommation de carburant limitée. Néanmoins, ce ne sont pas les seuls avantages que présentent les voitures hybrides.

A lire également : Tout savoir sur les règles de sécurité routière indispensables

Pas besoin de recharger la batterie

Très contrairement à certaines idées reçues, le véhicule hybride n'a pas besoin d'être branché à une prise secteur pour recharger sa batterie. De cette manière, cela ne bouleverse pas les habitudes du conducteur. Tout est identique à une voiture classique essence ou diesel. De même, la bactérie est autonome. Cette dernière gère automatiquement les phases d'assistance du moteur.

Une faible consommation de carburant

Grâce à ces deux différents moteurs, le véhicule hybride consomme moins de carburant qu'un véhicule à moteur classique. En effet, cette différence est notoire lors des accélérations où le moteur électrique épaule paisiblement le moteur à essence.

A voir aussi : Les applications mobiles indispensables pour les conducteurs

L'hybride est plus écologique

En effet, grâce à son moteur électrique qui permet une consommation réduite, conduire un véhicule hybride, c'est émettre moins de CO2.

Quels sont les inconvénients d'un véhicule hybride ?

Maintenant que les avantages sont connus, il faut aussi prendre conscience de certains inconvénients. Les véhicules hybrides présentent assez d'inconvénient. Voici une liste de ces derniers.

Une perte d'espace embarqué

La grande majorité des véhicules hybrides sur le marché sacrifie probablement une grande partie du coffre pour y stocker la batterie. Même si ce phénomène tend à disparaître sur les derniers modèles des véhicules hybrides.

Un coût à l'achat supérieur

Le plus grand inconvénient reste son prix en moyenne plus élevé. Vous devez parcourir en moyenne 35 000 km par an pour rentabiliser ce surcoût à l'achat. À cet effet, il n'est donc pas intéressant de choisir un véhicule hybride si vous prenez occasionnellement le volant.

Le coût d'achat et d'entretien d'un véhicule hybride

Au-delà des inconvénients évoqués précédemment, le coût d'achat et d'entretien est le point sur lequel la plupart des conducteurs sont réticents à franchir le pas. Pourtant, vous devez nuancer ce propos.

Effectivement, si l'on prend en compte l'autonomie accrue ainsi que la consommation moindre en carburant, on peut faire des économies non négligeables sur le long terme. Certains modèles hybrides peuvent offrir une autonomie supérieure à 1000 km avec un seul plein. Les véhicules hybrides sont aussi souvent moins taxés ou exemptés de certaines charges dans plusieurs pays du monde.

Quant à l'entretien courant (pneumatiques notamment), il n'y a pas vraiment de différence entre un véhicule hybride et un modèle classique. En revanche, pour ce qui est de l'entretien technique (batterie notamment), cela peut s'avérer plus complexe et donc plus coûteux en cas d'intervention nécessaire par un technicien spécialisé chez votre concessionnaire ou garagiste habituel.

Vous devez noter qu'il reste difficile d'estimer précisément combien vous allez dépenser chaque année pour assurer l'entretien régulier de votre voiture hybride selon sa marque et son modèle, sans parler du lieu où vous vivez. Cela dit, nous allons développer ci-dessous quelques chiffres clés liés au prix d'un véhicule hybride.

Le prix moyen d'un véhicule hybride tourne autour des 30 000 euros, soit environ 10 à 20 % plus cher que la moyenne des modèles essence. Les constructeurs tendent toutefois à proposer de plus en plus de nouveaux modèles dans cette catégorie, parfois moins chers et offrant une autonomie accrue.

À l'achat du véhicule s'ajoute aussi le coût du chargeur mural pour recharger sa batterie (environ 500 euros), ainsi que celui éventuel de l'installation d'une borne publique chez soi ou sur son lieu de travail (jusqu'à plusieurs milliers d'euros). Ces charges peuvent cependant être atténuées par les aides financières accordées aux propriétaires qui souhaitent prendre le virage écologique.

Si un achat initial plus élevé peut rebuter certains conducteurs quant au choix d'un modèle hybride plutôt qu'un modèle essence classique, vous devez tenir compte des économies potentielles réalisables sur le long terme ainsi que des avantages fiscaux importants pour compenser ces coûts initiaux.

Les différences entre les véhicules hybrides et les véhicules entièrement électriques

Les véhicules hybrides et les véhicules électriques sont souvent confondus, mais ils présentent pourtant des différences notables. Le principal point de distinction entre ces deux types de voitures est la source d'énergie utilisée.

Commençons par le véhicule hybride, qui utilise à la fois un moteur thermique essence ou diesel et un moteur électrique alimenté par une batterie rechargeable via la récupération d'énergie lors des freinages. La combinaison des deux permet un gain en termes de performances ainsi qu'une autonomie accrue.

En revanche, avec le véhicule électrique, l'unique source d'énergie provient exclusivement de sa batterie que l'on peut recharger sur secteur ou grâce à des bornes publiques dédiées. Ils ne produisent aucune émission polluante directe et bénéficient généralement de coûts énergétiques plus faibles (recharge moins onéreuse).

Le choix entre les deux modèles doit donc se faire en fonction du profil du conducteur quant au kilométrage parcouru chaque jour, aux modes de conduite préconisés dans son pays, aux aides financières disponibles pour encourager l'achat propre ainsi qu'à ses habitudes quotidiennes (pouvoir recharger chez soi ou pas).

Prix comparatif

On note généralement que les véhicules entièrement électriques tendent à être plus chers que ceux équipés d'un système hybride car leur technologie reste encore assez récente et leur production en grande quantité fait encore défaut. Toutefois, les prix sont en constante baisse ces dernières années grâce à l'amélioration des techniques de fabrication.

En ce qui concerne l'autonomie, les véhicules hybrides proposent une autonomie similaire aux modèles classiques (entre 400 et 800 km), tandis que celle des voitures électriques est souvent limitée à environ 300 km avant d'avoir besoin d'une recharge complète.

Impact écologique

Concernant l'impact environnemental, il y a aussi des différences notables. Les véhicules hybrides sont souvent considérés comme moins polluants que leurs homologues essence ou diesel pour deux raisons principales : le moteur thermique fonctionne la plupart du temps à un régime inférieur, produisant ainsi moins d'émissions ; la récupération d'énergie lors du freinage permet de recharger partiellement la batterie sans émettre de gaz nocif dans l'atmosphère. En revanche, une fois leur vie utile achevée, certains éléments spécifiques doivent être traités avec précaution car ils contiennent des métaux rares nuisibles pour l'environnement tels que le lithium.

Les véhicules électriques offrent quant à eux un impact quasi-nul sur notre atmosphère directe puisqu'ils ne rejettent aucune pollution liée au carburant fossile. Il faut tenir compte de deux critères majeurs :

  • Lorsque vous branchez votre voiture électrique pour la recharger, l'électricité utilisée est souvent produite par des centrales à charbon ou nucléaires qui émettent de fortes quantités de gaz polluant. Il faut donc privilégier les sources d'énergie renouvelable (solaire, éolien…).
  • La durée de vie de leurs batteries est généralement inférieure aux batteries classiques et leur recyclage doit être assuré avec précaution.

Le choix entre un véhicule hybride et un véhicule entièrement électrique dépend des besoins individuels du conducteur, ainsi que des considérations budgétaires et environnementales.