Qui sont les femmes bussiness angels les plus influentes ?

Qui sont les femmes bussiness angels les plus influentes ?

Dirigeants et réussites

Le business angel : qui se cache derrière ce nom ? Il s'agit d'une personne physique qui investit son patrimoine dans une entreprise dans laquelle elle croit. De nombreuses femmes n'hésitent pas à injecter de l'argent dans les startups. Ce faisant, elles mettent leur expertise au service d'entrepreneurs. Focus sur quelques-unes de ces femmes business angels qui font le plus parler d'elles.

Angélique Gérard

Cette business angel a investi en l'espace de quelques années à peu près 165 000 euros dans huit entreprises naissantes. À la tête de neuf succursales du groupe Iliad, elle est en partenariat depuis près d'une vingtaine d'années avec des sociétés telles que Freemobile et Free.

Elle est aussi une cofondatrice de 28Box. Il s'agit de box mensuels qui sont destinés aux femmes afin de les aider à gérer de manière plus efficace leurs menstruations. Cependant, si elle ne désire pas rester au bord des sociétés dans lesquelles elle investit, Angélique Gérard veille à rester à la disposition des entrepreneurs. Tout ceci, dans le but de leur faire profiter de son professionnalisme et de ses conseils.

Valentine Baudouin

Si depuis plus d'une décennie, Valentine Baudouin est avocate dans les finances, ce n'est que récemment qu'elle a intégré le rang des business angels. Cependant, elle a déjà investi plus de 200 000 euros dans une dizaine de startups. Habituée à quotidiennement conseiller des investisseurs, elle commença avec deux jeunes entreprises, dont l'une dans la LegalTech. Ce secteur continue d'ailleurs d'être l'un de ceux dans lesquels elle aime intervenir.

En outre, s'il est vrai qu'elle espère un retour sur investissement, il n'en demeure pas moins qu'elle accorde également une importance particulière à l'aspect entrepreneurial et humain. Par ailleurs, elle a l'habitude de satisfaire du mieux qu'elle peut toutes les interrogations des entrepreneurs, notamment dans des secteurs relatifs au droit.

En effet, elle a pris l'habitude d'accompagner uniquement les entreprises qui interviennent dans des domaines qui se rapprochent de son secteur et dans ceux qui la passionnent à l'image du sport.

Catherine Barba Chiaramonti

Présente depuis quelques années à New York, Catherine Barba Chiaramonti vend son savoir-faire aux grandes entreprises françaises. Autrefois à la tête d'iFrance, c'est aussi à elle que nous devons Malinea et Cashstore. Depuis 2012, elle n'a également pas hésité à investir de façon régulière dans à peu près 15 startups du retail.

Elle a aussi l'habitude de militer pour une meilleure diversification de l'univers de la Tech et de l'entrepreneuriat. En outre, elle organise de façon annuelle une manifestation destinée à améliorer la visibilité de toutes les personnes qui sont engagées dans une lutte pour la diversité de ce secteur. Ainsi, à l'image d'Antoinette Fouque, précurseur de la féminologie qui est une notion philosophique qui a pour but la valorisation des deux sexes, elle œuvre pour une diversification du secteur. Pour en savoir plus, rendez-vous sur : antoinettefouque-mlf.com.

En ce qui concerne les conditions relatives au choix des jeunes entreprises dans lesquelles elle investit, Catherine Barba Chiaramonti se tourne uniquement vers celles qui exercent dans son domaine d'activités. Cependant, elle affirme également qu'elle se base sur le dynamisme de l'entrepreneur et sur l'adéquation des valeurs de ce dernier avec les siennes.